Holzmann 13x18+cd.jpg

Tobias Holzmann

alto

Tobias Holzmann, né à Aschaffenburg en Allemagne, commence le violon à l’âge de 5 ans à l’école de musique municipale de sa ville natale et devient lauréat de « Jugend Musiziert » à plusieurs reprises ainsi que membre de l’orchestre des jeunes de Bavière sous la direction de Werner Andreas Albert.
Musicien de musique de chambre par affinité profonde, il a achevé ses études supérieures artistiques à l’alto à Francfort sur le Main dans la classe du professeur Roland Glassl avec les félicitations du jury, et en musique de chambre à Mannheim dans la classe du professeur Susanne Rabenschlag avec la plus haute distinction. Grâce à une bourse du ministère de la culture du Land Hesse, il a eu l’opportunité de travailler avec John Curro et Patricia Pollet au Queensland Conservatory à Brisbane (Australie).
Pendant ses études, il fait partie de la prestigieuse Académie d’orchestre du Festival Schleswig-Holstein et de la Junge Deutsche Philharmonie. Avec son quatuor à cordes, il est boursier de la fondation Live Music Now. En tant qu’altiste, il s’est formé en master class notamment auprès de Thomas Riebl, Hariolf Schlichtig, Jean Sulem et Walter Forchert et en musique de chambre chez Valentin Erben (Quatuor Alban Berg), Samuel Rhodes (Quatuor Juilliard), Arnold Steinhardt (Quatuor Guarneri), Hubert Buchberger et chez les quatuors Mandelring, Fauré et Verdi.
Après un premier engagement à l’Orchestre Philharmonique de Nice (remplaçant alto solo) -sans avoir encore quitté le conservatoire- de nombreux engagements suivent au sein d’orchestres renommés parmi lesquels l’Orchestre Philharmonique de Stuttgart, les orchestres nationaux de l’Opéra de Darmstadt et de Francfort, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre de Chambre de Toulouse. Pendant sa carrière, il a eu l’occasion de travailler sous la baguette de chefs d’orchestre comme Valéry Gergiev, Christoph Eschenbach, Ádám Fischer, Sebastian Weigle, Péter Eötvös, Lothar Zagrosek et Christophe Coin.
Installé à Toulouse en 2012, il a obtenu un master en administration des activités culturelles à la faculté de droit de l’Université de Toulouse I en 2014. Toulouse les Orgues et la direction artistique de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev l’ont -parmi d’autres- sollicité pour sa qualité de manager.
Il a également expérimenté l’enseignement de management culturel à l’Institut Catholique de Toulouse.
La pédagogie et la médiation musicale pour les grands et les petits lui tiennent particulièrement à cœur. Il se mobilise pour que tout public puisse écouter et pratiquer de la musique. Depuis 10 ans, il dirige la musique de chambre et l’orchestre de chambre de l’International Music Camps Oberwesel en Allemagne.